mardi 19 octobre 2010

dimanche 29 août 2010

samedi 21 août 2010

jeudi 5 août 2010

mercredi 4 août 2010

Baguenaudage au Louvre : Robes légères, tableaux kitsch et batailles d'herbe






 






















François BOUCHER
Les présents du berger ou Le nid, vers 1740, Musée du Louvre
. Avec ses moutons savonnés et ses bergères d'opéra, l'oeuvre est caractéristique des pastorales idylliques de Boucher.










mardi 13 juillet 2010

mardi 29 juin 2010

dimanche 27 juin 2010

vendredi 25 juin 2010

Les incidents de la nuit 2

Tout ça c'était jadis, parce que maintenant j'ai une tablette graphique et c'est bien plus rigolo.





























vendredi 18 juin 2010

Les incidents de la nuit

























NB : le titre est emprunté à ces petits chefs-d'œuvre de David B. Aucun lien ne peut être fait avec la présente note, si ce n'est le déroulement nocturne en fait.

vendredi 4 juin 2010

mercredi 2 juin 2010

J'me sens réac




Oh, et aussi : plus d'aventures tourangelles par ici

mardi 25 mai 2010

Comme si c'est moi qui l'avait fait

Quel talent ce Nicolas Herbeaux, un jour il présentera le JT, c'est sur.
En attendant, je suis immensément fière de vous présenter son premier direct :



jeudi 6 mai 2010

lundi 3 mai 2010

Conversation avec un carton








 














 


















 

















                    







                                              
























Sensations fortes en milieu rural 2

Au registre des sensations fortes, on peut ajouter la visite de la Cité médiévale de Loches, avec en premier lieu, le logis seigneuriale du XVème siècle. On fait à peine semblant de suivre la visite guidée tellement la conférencière utilise un vocabulaire INCREDIBLE.
C'est coquet comme tout par ici...




Et quelle vue... mais attendez,

... y a du monde au balcon dis donc.




Mais que personne ne s'offusque, ces demoiselles nous font simplement partager la mode de l'époque, où manifestement on se faisait portraiturer la nichonnade à l'air à tout bout de champ. Pour preuve, un portrait d'Agnès Sorel (maîtresse de Charles VII, lui-même chauve, très laid et pote avec Jeanne d'Arc) (d'ailleurs toute une salle est consacrée à cette chère Agnès, ou du moins à l'analyse de ses restes, et on apprend plein de trucs: qu'elle était blonde naturelle, qu'elle a eu 4 enfants, qu'elle est morte empoisonnée à 24 ans, etc.).


Mais trêve de plaisanterie, ce qui nous intéresse vraiment c'est le DONJON. Haut de 35 mètres, carré, tous ses paliers intermédiaires (en bois) ont aujourd'hui disparu. Il ne reste donc plus que les parties en dur, à savoir les escaliers insérés dans les murs. Pour pouvoir passer d'un escalier à l'autre, il faut emprunter des passerelles métalliques ajourées. Tout cela est donc trèèèèèèès vertigineux.

 





 Je fais ma maline pour la photo, mais en vrai j'avais peur. 


Bon, après on fait des trucs à peu près aussi extrêmes qu'acheter du poisson frais, le cuisiner, le manger, boire des tisanes, jouer à des jeux de société, et c'était bien chouette.